la gestion de conflit – médiation en entreprise

2 personnes se crêpent le chignon, et tout le service se paralyse,
Un conflit larvé pollue les relations internes, les coups bas deviennent légion, et les équipes se
dispersent … pendant ce temps le travail ne se fait pas !
La souffrance mentale est visible, les crises de pleurs ou d’agressivité sont de plus en plus fréquentes,
Les absences se multiplient et sont de plus en plus longues.
Etc.

Des signes qui vous montrent qu’il faut agir au plus vite !

Le conflit au travail ne se résume pas à des enfantillages, il est naturel et humain.
Néanmoins notre incapacité à s’y confronter et à le régler en interne provoque un sentiment
d’inconfort. Il nous dérange et nous fait souffrir.
Pour éviter le départ de compétences de plus en plus précieuses et des procédures juridiques
interminables, LHUMENIS Accompagnement vous propose :

un processus simple, rapide et efficace

C’est un processus de résolution de conflit, structuré et méthodique, qui permet de régler les
différends au travail. Les protagonistes règlent leurs comptes, mais apprennent aussi à mieux se
connaître mutuellement. Lorsque la relation est suivie et accompagnée, on permet même la
naissance d’une réelle collaboration qui se poursuivra sur la durée.

déontologie du médiateur

Sylvie DESROUSSEAUX est formée depuis 2016 à la médiation en entreprise. Pour améliorer sa
pratique, elle s’est aguerrie à l’utilisation de la PNL (Programmation Neuro Linguisitique) et à
développer ses compétences en psychologie du travail.
Afin de garantir les meilleures chances d’amélioration de la relation, elle veille constamment à tenir
une posture adéquate.

Conformément au code de déontologie de la profession de médiateur, elle adopte les principes
suivants :

Neutralité

Il n’a pas d’avis à émettre sur les éléments entendus et partagés lors des échanges
Il se montre libre de tout préjugé dans ses actions et propos des protagonistes

Confidentialité

L’ensemble des propos, des lettres et documents échangés resteront strictement confidentiels avant,
pendant et après la médiation
Aucun éléments ne sera transmis à qui que ce soit tant en interne qu’en externe

Impartialité

Le médiateur ne prend pas partie pour l’un ou l’autre des protagonistes
L’ensemble des communautés d’intérêts sera évalué afin de protéger le processus de médiation
La seule volonté du médiateur sera de faire « sortir par le haut » les deux protagonistes au conflit

Indépendance

Le médiateur assume ses responsabilités quant aux moyens mis en œuvre pour favoriser le résultat
La responsabilité du résultat final du processus de médiation est assumée par les parties prenantes
au conflit.

L’APRES, POUR UNE MEDIATION REUSSIE

A la fin de la démarche de résolution de conflit, le médiateur remet et explique à la direction et le cas
échéant aux managers, comment le conflit s’est développé et met en évidence l’ensemble des
facteurs qui y ont contribués.

Le rapport compile les préconisations organisationnelles à mettre en place afin d’éviter que le conflit
se développe à nouveau.

2 réunions de suivi seront ensuite à organiser afin de mesurer la qualité de la relation mais aussi les
éventuels ajustements à opérer.

Durée : 3 à 5 jours selon le contexte

Tarif : Sur devis

écrivez-nous pour prendre rendez-vous

9 + 7 =